Aidons Kéni PIPEROL à devenir le champion qui fera rayonner les Antilles dans le monde !

0

Kéni PIPEROL est un jeune skipper antillais originaire de Guadeloupe qui a su démontrer ses qualités de champion de voile lors de la mini Transat 2017 entre la Rochelle et le Marin. Seul Antillais à concourir, il finit 4ème ! Il ambitionne désormais de monter sur le podium de la Mini Transat 2019, puis de briguer le titre de la Route du Rhum en 2022.

C’est un jeune sportif ambitieux et déterminé qui a toutes les qualités pour gagner et faire rayonner les Antilles à l’international. Il doit être encouragé et soutenu par nos entreprises.

Simon JEAN-JOSEPH ne s’y est pas trompé, et a su voir en Kéni la graine de champion d’envergure mondiale. C’est pourquoi il lui apporte son soutien, et invite les entreprises martiniquaises à en faire autant.

Voir ici la vidéo-contact

Dossier à télécharger ici : Mini Transat 2019 Kéni PIPEROL

Je m’appelle Kéni PIPEROL, je suis âgé de 22 ans, originaire de la ville de Morne à l’Eau en Guadeloupe et je fais de la voile depuis l’âge de 10 ans.

Issu de la formation Guadeloupe Grand Large initiée par la Région Guadeloupe, j’ai pu me lancer dans la course au large grâce à ma participation à la Transat AG2R La Mondiale, au mois d’avril 2016. Course à laquelle j’ai pu participer suite à une rude épreuve de sélection basée sur les capacités physiques et mentales.

Grace à cette formidable expérience, j’ai pu prendre le départ de la Transat Québec Saint-Malo et très récemment de la Mini Transat La Boulangère 2017 ou j’ai terminé en 4e position.

J’ai désormais un pied dans le milieu de la course au large et je souhaiterai continuer sur cet élan. C’est pourquoi je souhaite m’aligner de nouveau au départ de la Mini Transat La Boulangère 2019 avec cette fois-ci des objectifs de victoires, tout ceci en vue de la Route du Rhum 2022.

Je souhaite me donner les moyens de de mes ambitions, c’est pourquoi j’ai lancé la construction d’un bateau en vue de la Mini Transat 2019 dans un premier temps. Dans un deuxième temps je souhaiterai le revendre afin d’investir dans un Class 40 en vue la Route Du Rhum 2022.

Pour le moment il me faut financer le bateau avant le mois de juin, mois du départ de la Mini Fastnet ma première course de qualification. Nous sommes effectivement dans une année Route Du Rhum et les projecteurs sont tournés vers cet événement majeur, cependant le projet que je vous propose est un projet sur du long terme.

Je pense que les entreprises antillaises devraient se mettent ensemble pour soutenir, faire confiance et surtout donner les moyens à un jeune antillais en quête de performance dans un domaine qui le passionne.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.