Ateliers de la Mer : le programme des 8 tables rondes

0

Les Mercredi 22 et Jeudi 23 avril 2015, Contact-Entreprises et ses partenaires organisent les Ateliers de la Mer, en amont du Salon des Métiers, de l’Industrie, des Loisirs nautiques et de l’Environnement (SMILE). L’événement se déroulera au Port de Plaisance du Marin :  8 tables-rondes et 2 conférences exploreront plusieurs facettes de l’espace maritime et mettront en lumière son potentiel pour le développement économique de la Martinique. Les 8 tables rondes sont ouvertes au public, dans la limite des places disponibles : Inscrivez-vous gratuitement sur : https://ateliersdelamer.eventbrite.fr

Pour ceux qui ne pourraient pas se rendre sur place, il sera possible de suivre les débats en direct-live sur le lien suivant : http://www.contact-entreprises.com/replay-du-live-ateliers-de-la-mer/

8 tables rondes pour faire de la mer le moteur de notre redressement économique :

Table ronde n°1 : « Et si le recyclage de nos épaves était une ressource économique ? »

Le Mercredi 22 Avril à 9h

Présentation :

De nombreuses épaves jonchent les fonds du littoral martiniquais. Certaines sont réputées comme celles de la baie de Saint-Pierre, d’autres sont plus tristement renommées. Issues de navires de toutes tailles, elles sont potentiellement polluantes, matériellement et visuellement. Elles écorchent la beauté des côtes alors qu’elles représentent une ressource potentielle pour le développement économique de la Martinique: chantiers d’insertion, mise en place d’une filière organisée de recyclage… Des solutions nouvelles sont à l’étude. Dans le même temps, des entreprises sont déjà à pied d’œuvre et se consacrent au démantèlement de ces navires à l’abandon.

Parmi les intervenants :

  • Olivier MORNET, Directeur de la Direction de la Mer
  • Lilian FANGET, Directeur général du Groupe Seen
  • Daniel ECALARD, Chef de projet chez Seafret Caraïbes
  • Benoît LACROIX, Ingénieur Déchets ADEME
  • Alain LACOUR, Président de l’association Ecol’eau
  • Un représentant du Groupe BELLIARD

Table ronde n°2 : « Et si la mer nous apportait son énergie ? »

Le Mercredi 22 Avril à 11h

Présentation :

Produire de la chaleur, de l’électricité mais aussi de l’eau froide pour nos climatiseurs grâce à la mer : tout cela est possible. L’Energie thermique des mers (ETM), alternative à l’énergie fossile, sera l’un des sujets phares de cette table-ronde. Pourra-t-on un jour se passer du nucléaire grâce à la manne bleue ? De nouveaux métiers naitront-ils de ces avancées ? L’ETM, les éoliennes en mer et le photovoltaïque révolutionneront-ils les pratiques, notamment dans le domaine de la pêche ou des transports maritimes? Tous ces sujets seront débattus avec un panel d’experts et de porteurs de projets.

Intervenants :

  • Marwane BEJGANE, Directeur Général d’Energie de Martinique
  • Michel DURAND, Directeur d’EDF Martinique
  • Olivier KREMER, Responsable Akuo Antilles, à Akuo Energy Group
  • Richard ROSEMAIN, Cabinet d’ingénierie CERTA Conseil Etude Réalisation Techniques Avancées Thermalisme
  • Gilbert GUYARD, Directeur adjoint de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL)
  • Laurent BELLEMARE, Directeur de l’AME (Agence Martiniquaise de l’Energie)

Table ronde n°3 : « Et si la mer était une “terre d’élevage” ? »

Le Mercredi 22 avril à 14h

Présentation :

Qualité des produits, amélioration des Dispositif de Concentration de Poissons (DCP), sélectivité… Le développement durable de la pêche en Martinique est un enjeu central. Par ailleurs, face à la diminution des ressources, l’aquaculture a un rôle majeur à jouer, tant pour l’autosuffisance alimentaire que pour le repeuplement. Comment améliorer les outils de production ? Quid des nouvelles techniques de pêche et d’élevage ? Comment mieux transformer les produits pour accroître leur commercialisation ? Ces réflexions seront menées lors de cette table-ronde, tant par les professionnels des filières concernées que par des chercheurs ou des spécialistes de l’agroalimentaire.

Parmi les intervenants :

  • Lionel REYNAL, chercheur à l’IFREMER Unité Biodiversité et Environnement de la Martinique
  • Emmanuel THOUARD, Délégué IFREMER pour les Antilles et Chef de station de Martinique
  • François TOURNIER, Pêcheur Armateur, porteur du projet « Thonier du futur »
  • Elie EUSTACHE ROOL, Président de la commission pêche du Comité des Pêches
  • Louis LUSBEC, Membre de la COOPAQUAM (Coopérative aquacole)
  • Kathia ROCHEFORT, Directrice du PARM (Pôle Agroalimentaire Régional de Martinique)

Table ronde n°4 : « Et si la Martinique redevenait une terre d’escale, notamment pour le yachting ? »

Le Mercredi 22 avril à 16h

Présentation :

La Martinique doit au moins doubler son nombre d’anneaux pour rester attractive dans le secteur de la plaisance. Elle affiche déjà de nombreux atouts : des professionnels réputés dans les secteurs des services et de la réparation navale, des marinas équipées ou en devenir… Mais cela pourrait ne pas suffire. Les ressources humaines adéquates, par leurs spécificités, se font rares. De plus l’environnement juridique et fiscal n’est pas favorable… Faire un état des lieux et dresser un plan d’actions réaliste et efficace seront parmi les ambitions de cette table-ronde aux allures de workshop.

Intervenants :

  • Douglas RAPIER, Président de la Martinique Yachting Association
  • Jean-Louis de LUCY, Président de Carenantilles
  • Eric JEAN-JOSEPH, Administrateur de la SAEPP (Société Antillaise d’Exploitation de Ports de Plaisance)
  • Alain ROLLET, Directeur de Dream Yatch Caribbean
  • Thierry LARCHER, Président de la Société ENA (Exploitant le bassin de Radoub)

Table ronde n°5 : « Et si Saint-Pierre devenait l’un des plus grands musées à ciel ouvert du monde ? »

Le Jeudi 23 avril à 9h

Présentation :

Saint-Pierre et sa superbe baie sont un atout pour l’attractivité de la Martinique. Ville au passé glorieux mais aussi tragique depuis Mai 1902, en partie enfoui et « conservé » par les eaux, elle a de nombreux atouts pour séduire les touristes étrangers et locaux : une richesse archéologique sous marine à valoriser, des épaves qui racontent des épopées, des sites exceptionnels, en mer et à terre. Et si Saint-Pierre était contée ?

Parmi les intervenants :

  • Jacques BAJAL, Responsable département croisière et nautisme – ‎Comité Martiniquais du Tourisme
  • Michel FAYAD, Directeur du Château Depaz
  • Damien LEROY, Conservateur régional de l’archéologie, Direction des Affaires Culturelles (DAC)
  • Tania de FABRIQUE, Présidente de l’AHESMM (Association Histoire et Environnement Sous Marin Martinique)

Et l’aimable contribution de Patrick Chamoiseau pour le projet du Grand Saint-Pierre.

Table ronde n°6 : « Et si les touristes venaient de loin pour plonger dans les eaux de Martinique ? »

Jeudi 23 avril à 11h

Présentation :

Des tombants de Saint-Pierre aux plateaux de récifs coralliens des Anses-d’Arlet, la Martinique offre une exceptionnelle diversité de paysages aux plongeurs. Valorise-t-elle suffisamment ces atouts ? Si non pourquoi ? Cette table ronde explorera la Martinique sous-marine avec des plongeurs expérimentés et passionnés et des professionnels du tourisme. Tous tacheront de comprendre pourquoi la discipline ne prend pas plus d’essor, quels en sont les écueils et ce qu’il faut encore (mieux) faire pour que nos spots attirent des amateurs du monde entier .

Parmi les intervenants :

  • Christian BEIX, Martinique Destination Plongée
  • Alex DAUBAT, Centre de plongée Natyabel
  • Michel TOULA, Président Sport Sub comité Martinique des sports Subaquatique
  • Mathilde BRASSY, Carbet des Sciences – pôle mer et développement durable

Table ronde n°7 : « Et si la Martinique devenait le spot mondial des loisirs nautiques ? »

Jeudi 23 avril à 14h

Présentation :

Avec une superficie maritime infinie pour les loisirs nautiques, la Martinique devrait être un aimant à amateurs. Elle l’est déjà pour certains sports comme la Yole ronde, le jet ski ou le surf, discipline pour laquelle l’île accueille dorénavant une épreuve de niveau mondial. Que manque-t-il pour installer durablement la Martinique comme une destination incontournable ? Quelles impulsions doivent donner pratiquants et politiques ? Les acteurs de plusieurs loisirs nautiques échangeront sur ces sujets dans cette table-ronde.

Intervenants :

  • Jean TRUDO, Comité Directeur du Yacht Club Martinique
  • David DIMBOUR, Président de l’association Jet Attitude
  • Alain DEDE, Comité des Yoles Rondes
  • Enrico ARSENE, Fédération Française de voile
  • Bernard DOMERGUE, Association H2eaux
  • Mickaël BRUNO, UCPA du Vauclin

Table ronde n°8 : « Et si la Martinique saisissait toutes les opportunités de l’ouverture des nouvelles écluses de Panama ? »

Le Jeudi 23 avril à 16h

Présentation :

Un nouveau jeu d’écluses va s’ouvrir dans le canal de Panama. Il permettra aux navires de plus grande taille d’accéder à la région sans faire le tour par le Sud. Ainsi, après leur passage par le canal, les porte-conteneurs venus d’Asie effectueront-ils des escales dans la Caraïbe. Un nouvel enjeu apparaît pour les ports de la région, celui de se positionner comme un hub régional ou alors « sous-régional ». Le Port de Martinique espère attirer les armateurs reliant l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud et ceux qui opèrent sur les lignes Est-Ouest : travaux d’extension, performance, fiabilité des services… de nombreux chantiers sont déjà engagés dans le secteur qui a l’avantage et la difficulté de s’appuyer sur une grande diversité d’acteurs.

Parmi les intervenants :

  • Jean-Remy VILLAGEOIS, Président du Directoire du GPMLM (Grand Port Maritime de la Martinique)
  • Pascal PARAUD, Vice-Président de la CMA CGM Antilles Guyane
  • Sandra CASANOVA, Présidente du Cluster GAT Caraïbes Logistique et Transports
  • Emmanuel LISE, Président du Cluster Maritime Martinique (CMM)

Partenaires Atelier de la MerPartenaires Gold

 

Merci également aux Entreprises ABADIE, INFODOM, ARDENT, Antilles Bureaux, Groupe SEEN, Tuernal Vatran Traductions et EGC Martinique pour leur soutien militant.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.