Communiqué des socioprofessionnels martiniquais

0

Non à la haine, oui à la construction commune

Insultes verbales, agressions physiques de voyageurs, détérioration d’autobus, entrave à la liberté de circulation…

Ce week-end encore, nous avons assisté, impuissants et incrédules, à un déferlement de haine et d’actes illicites de la part d’une poignée d’activistes dans et aux abords de l’aéroport.

Si demander la mise en place d’actions de protection de la population est légitime dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19, en aucun cas cela ne peut justifier de tels agissements.

Les organisations socioprofessionnelles martiniquaises condamnent fermement ces dérives inacceptables.
Elles donnent à voir des Martiniquais, dans les médias internationaux, une image détestable; elles mettent à mal le travail de construction porté par les acteurs économiques du tourisme ; elles desservent notre attractivité.

Les organisations socioprofessionnelles martiniquaises s’étonnent du peu de réaction des élus et des pouvoirs publics. En aucun cas, la préparation d’une campagne électorale ne doit rendre muets des hommes et des femmes dont la vocation est justement de servir l’intérêt général et de gérer les affaires de la cité.

Les organisations socioprofessionnelles appellent à ce que l’ensemble des Martiniquaises et des Martiniquais s’unissent et travaillent à construire une Martinique fière de ses atouts et forte de ses différences.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.