Contact-Entreprises appelle à sauver ATV !

0

ATV, première chaîne de télévision privée aux Antilles-Guyane, doit trouver de nouveaux financements pour garantir sa survie et lance une collecte de fonds. Contact-Entreprises appelle ses adhérents et partenaires à soutenir la démarche.

ATV a été placée en redressement judiciaire en décembre 2017. Un repreneur national s’est positionné sur une offre de reprise. Le projet est porté par Bruno Ledoux et Gilles Camouilly via les sociétés Smart Consulting et Médias du SUD. Ce repreneur est prêt à s’engager à hauteur de 51% du capital. Mais à la condition que des acteurs locaux soutiennent eux-aussi le projet.

Si rien n’est fait, le 15 mai prochain le tribunal de commerce de Fort-de-France prononcera la liquidation judiciaire et la fermeture définitive de la chaîne, faute d’un projet de reprise viable.

C’est dans ce contexte que le personnel a décidé de se mobiliser pour sauver son outil de travail mais aussi et surtout la télévision des martiniquais.

L’initiative est entièrement portée par l’équipe actuelle d’ATV. Ensemble, salariés, intermittents, pigistes ont créé une association de loi 1901 : l’AMI, Association Média des Iles dont les statuts ont été déposés en Préfecture le 4 mai dernier. Les fonds collectés sont versés à cette association qui pourra ainsi prendre part au capital d’ATV à hauteur d’au-moins 35%.

L’association deviendra ainsi l’investisseur local aux côtés de Smart Consulting et Media du Sud afin de mettre en œuvre le projet porté par Gilles Camouilly. Le groupe Média du Sud a déjà repris et consolidé plusieurs chaînes locales privées dans l’hexagone comme à Toulouse (TV Via Occitanie) et en Île de France (Via Île de France). Bruno Ledoux, actionnaire de Média du Sud, est un investisseur connu du monde économique et qui a notamment redressé le quotidien Libération. Il s’agit donc d’une vraie opportunité pour ATV d’intégrer un groupe médiatique d’envergure et de revoir en profondeur son modèle économique pour garantir sa pérennité.

Ce repreneur est informé de l’initiative en cours et s’en félicite. Il confirme que son positionnement sur la reprise d’ATV reste inchangé.

L’objectif est de lever au minimum 350.000 euros, plafond requis pour boucler le capital aux côtés de l’investisseur national. D’où cette collecte de fonds qui permettra de sauvegarder la chaîne et préserver la pluralité de l’offre audiovisuelle en Martinique.

La collecte se fait :

  • en ligne via une plateforme de financement participatif agréée www.dalendo.com
  • par chèque à l’ordre de Association Média des Îles
Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.