Contact-Entreprises a présenté son rapport des Ateliers de la Mer à Serge LETCHIMY

0

Lundi 30 novembre dernier, Contact-Entreprises remettait officiellement les actes des Ateliers de la Mer à Serge LETCHIMY, président de Région. La délégation de Contact-Entreprises conduite par Emmanuel de REYNAL était constituée de Lucie MANUEL, vice-présidente, Steve CHALONO, secrétaire, et Michel MARTY, membre du bureau. Le président de Martinique Développement, Jean CRUSOL, était également présent.

Cette présentation a donc eu lieu avant que les urnes donnent leur verdict. Contact-entreprises se tient bien sûr à la disposition de la nouvelle équipe pour lui présenter ces importants travaux utiles pour la Martinique.

Ces Ateliers, qui se sont déroulés en avril 2015, avaient pour but de prolonger les travaux du Livre Bleu des entrepreneurs, en faisant de la mer un axe majeur du développement économique de la Martinique.

Le président de Contact-Entreprises a rappelé les axes forts qui permettront d’impulser une vraie politique de « croissance bleue ».

D’abord quelques constats :

  • La Martinique est en forte concurrence avec son environnement régional ;
  • La Martinique a des handicaps en matière de compétitivité : normes, réglementation, fiscalité, coût du travail… ;
  • La Martinique dispose d’atouts importants par rapport aux îles voisines : des sites naturels de qualité (un littoral préservé, des baies exceptionnelles, la Montagne Pelée…), des infrastructures modernes, une ville historique de renommée mondiale – Saint Pierre… ;
  • La Martinique manque d’équipements nautiques et portuaires pour satisfaire les besoins de la plaisance (déficit important d’anneaux, ports et ports à sec…) ;
  • Les martiniquais ne sont pas suffisamment « tournés vers la mer » ; Il reste un travail important à faire pour ouvrir d’avantage les populations à la mer. Cette sensibilisation doit se faire dès l’enfance, pour permettre à chacun de mieux connaître son environnement et mieux le protéger. Savoir nager, savoir naviguer, savoir pêcher… et petit à petit pratiquer des métiers de la mer.

Puis il a rappelé les objectifs prioritaires…

  • Rendre les métiers de la mer plus attractifs et plus compétitifs ;
  • Adapter la réglementation française et européenne aux réalités caribéennes ;
  • Adapter la fiscalité liée aux activités nautiques notamment en « osant le taxe-free » pour capter la clientèle aspirée par les îles voisines ;
  • Assouplir les règles pour permettre un rattrapage en matière d’équipements, notamment en nombre d’anneaux et en infrastructures portuaires.

… Ainsi que les premiers axes de mobilisation :

  • Prolonger et renforcer le dispositif de Zone Franche d’Activité en l’élargissant aux métiers du nautisme et à ses dérivés, et plus largement à tout le périmètre de « l’économie bleue  » que les Services de l’Etat sont en train de cerner en Martinique ;
  • Engager la détaxe des activités nautiques et notamment sur les charters ;
  • Lancer le chantier des anneaux : objectif 5.000 anneaux dans les trois ans.
  • Renforcer les dispositifs de formation et s’appuyer d’avantage sur l’apprentissage.

Au terme de la rencontre, Serge LETCHIMY s’est exprimé devant notre caméra : la vidéo-contact de Serge LETCHIMY

ICI : La synthèse complète des Ateliers de la Mer.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.