Contact-Entreprises rencontre Hassane KOUYATE, directeur de Tropiques Atrium

0

Le 13 novembre 2014, Hassane Kassi KOUYATE avait été l’invité de Contact-Entreprises pour un déjeuner-débat. Il s’agissait alors de présenter aux participants son projet pour le CMAC et l’Atrium, celui-là même qui lui avait permis d’être choisi au terme d’un appel à candidatures pour le poste de directeur des deux structures.

Ce mardi 14 février 2017, il était l’invité d’un second déjeuner-débat qui avait pour thème : « De l’Atrium à la Scène Nationale : Bilan et perspectives ». Une rencontre qui est intervenue deux ans après sa prise de fonction, et au lendemain du grave incident qui s’est déroulé lundi dans l’institution culturelle et qui a faillit se transformer en drame irréversible…

Pendant deux heures, le directeur de Tropiques Atrium s’est exprimé face aux chefs d’entreprise avant de se prêter au jeu des questions réponses. De ces échanges particulièrement nourris, nous retiendrons l’importance du chemin parcouru en deux ans, et en particulier :

  • La réussite de la fusion entre le CMAC, association loi 1901 où cohabitaient l’Etat et le Conseil Général et l’Atrium, régie du Conseil Général.
  • La mise en place par un management efficace d’une équipe venant au départ de deux cultures très différentes qui est aujourd’hui extrêmement performante et motivée.
  • La grande performance constituée par l’obtention du label hyper sélectif de « scène nationale » puisqu’il s’agissait d’un concours où 65 candidatures avaient été déposées. Le seul dossier retenu cette année-là fut celui défendu par le directeur de Tropiques Atrium.
  • Le passage en résultats annuels de 65 levers de rideau à 185, et ceci sans compter les festivals.
  • Les nombreuses actions en direction des publics éloignés ou empêchés : de nombeux spectacles ont en effet été déplacés vers les hôpitaux, les EHPAD, le Centre pénitentiaire…
  • Les 200 représentations dans l’année au sein de 24 écoles.
  • Le développement de la formation et de la transmission à travers les ateliers de théâtres, danse, musique et les stages pour les professionnels conduits par des formateurs de très haut niveau
  • La nouvelle politique mise en œuvre pour les présentations des expositions qui drainent désormais un public très important.
  • Le développement des partenariats et du travail en réseau avec les collectivités territoriales et les institutions publiques et privées.
  • L’utilisation d’un chapiteau amovible qui a permis pour l’instant de toucher les publics en décentralisation autour des communes de Marin, Carbet, Schœlcher…

Tous ces projets ont pu être réalisés grâce à la vision d’ouverture portée par Hassane Kassi KOUYATE, et à la mobilisation sans faille de ses équipes. Les chefs d’entreprises présents ont été impressionnés par les perspectives qui seraient ouvertes en matière de politique culturelle pour le territoire si on procédait rapidement à un état des lieux de la culture en Martinique. Le directeur de la Scène Nationale a d’ailleurs indiqué à cette occasion que pas moins de 60 lieux répartis sur l’île pouvant accueillir des spectacles vivants étaient aujourd’hui fermés.

Voir ici la vidéo-contact.

En conclusion les participants à ce déjeuner-débat se sont félicités des remarquables performances de l’entreprise culturelle. Depuis deux ans, Contact-Entreprises a développé une relation de partenariat avec Tropiques Atrium qui concrétise le rapprochement utile du monde de la culture et du monde de l’entreprise. Emmanuel de REYNAL a annoncé que ce partenariat devait se renforcer au bénéfice d’un public de plus en plus large.

 

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.