Contre la catastrophe que constituerait une scission de l’UA

0

Préoccupée par la situation à l’Université des Antilles, Contact-Entreprises a publié le communiqué de presse ci-dessous.

Depuis plusieurs mois, Contact-Entreprises suit avec attention les difficultés de gouvernance croissantes de l’Université des Antilles.

Malgré nos inquiétudes, nous avions choisi de pas nous exprimer sur ce dossier crucial pour le développement économique social et culturel de nos deux pays. Nous étions alors persuadés que la raison l’emporterait, tant est évidente l’absolue nécessité de faire vivre et grandir notre université pour de multiples et excellentes raisons.

Malheureusement, force est de constater que ces dernières semaines des déclarations de certains responsables universitaires semblent désormais ouvrir la voie à l’hypothèse d’une scission de notre université entre les pôles de Guadeloupe et de Martinique.

Face à cette perspective, Contact-Entreprises tient à exprimer clairement sa totale opposition à cette évolution qui serait une véritable catastrophe, totalement à rebours des évolutions constatées partout ailleurs.

Contact-Entreprises s’adresse donc à toutes celles et tous ceux qui, en raison des responsabilités qui sont les leurs, peuvent agir. Nous leur demandons de mettre tout en œuvre pour éviter à nos pays ce nouveau désastre.

L’heure n’est pas aux affrontements subalternes mais à l’expression et à la réalisation d’ambitions communes élevées en Guadeloupe et en Martinique à l’exemple de ce que réalise depuis tant d’années notre voisine, l’Université des West Indies, partagée entre 17 Etats et territoires anglophones et implantée sur 3 campus principaux à la Jamaïque, à Trinidad et à Barbade.

Lucie MANUEL

Présidente de CONTACT-ENTREPRISES

 

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.