Épandage aérien : communiqué du Conseil Régional de Martinique

0

En ses séances plénières du 1er décembre 2011 et du 26 juillet 2012, la collectivité régionale s’est prononcée défavorablement  sur le maintien de l’épandage aérien.

Cependant, et afin de tenir compte des impacts sur l’économie agricole sans transiger avec la santé des Martiniquais, le Président du Conseil Régional, a installé une commission constituée des différentes parties prenantes afin de faire le point sur les solutions alternatives à cette technique.
Si des solutions semblent possibles sur les moyens de diffusion, la question essentielle reste celle des produits utilisés. Concernant plus spécifiquement le Banole, aucune assurance formelle d’innocuité n’a été à ce jour délivrée par les autorités en charge de la mise en marché des produits phytosanitaires. C‘est en sens que le Président de Région interpelle les autorités sanitaires en vue d’une réponse officielle précise sur la question de l’utilisation du Banole.
Par ailleurs, les exigences de qualité dictées par les règlements européens et le respect de la santé publique exigent des réponses techniques imposant à l’Etat Français et à l’Europe, comme cela est le cas pour le maïs, le raisin ou le tabac, d’amplifier sensiblement l’accompagnement scientifique et  technologique à la hauteur des enjeux.
Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.