Jean-Luc Fanon : « Oui, on peut sauver la santé en Martinique ! »

0

Le Docteur Jean-Luc Fanon, gériatre au CHUM, président du GIP PROM et de la commission médico-sociale du CRSA, a répondu aux interrogations des adhérents lors d’un déjeuner-débat sur « Peut-on sauver la santé en Martinique ? »

Premier employeur de Martinique avec 5600 salariés, le CHU est « comme tous les hôpitaux de France, en situation de faillite », a rappelé le docteur Jean-Luc Fanon. En raison de la baisse des financements de l’État, du sureffectif, d’erreurs de gestion, de surcoûts dus à l’éloignement géographique mais aussi pour des raisons structurelles : « L’hôpital est surdimensionné. Un CHU doit proposer toutes les spécialités, 24h/24. Celui de Martinique est conçu pour répondre aux besoins d’un bassin de population d’1,5 million d’habitants. »

 

Préserver l’hôpital public

En dépit de ses grandes difficultés financières, le docteur Fanon milite pour l’hôpital public et pour des soins accessibles à tous sur un territoire qui, de surcroît, manque de cliniques privées. « Il faut expliquer et sensibiliser la population, maintenir la qualité des soins. Oui, on peut sauver la santé en Martinique ! »

Lire la vidéo : https://youtu.be/icUV-UUzQuc

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.