Karine MOUSSEAU : « c’est avec les entreprises que nous dynamiserons le tourisme martiniquais »

0

Jeudi 12 mai dernier, Contact-Entreprises recevait la présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, Karine MOUSSEAU. La rencontre a eu lieu au restaurant « O Vin sur Vingt », dans le cadre d’un déjeuner-débat qui réunissait 18 chefs d’entreprise.

Avant d’entrer dans le vif du sujet (quelle vision pour le tourisme martiniquais ?), Karine MOUSSEAU a fait un état des lieux objectif, en présentant les grands chiffres du secteur et en saluant le travail effectué par l’équipe précédente dirigée par Karine ROY-CAMILLE, notamment pour ce qui concerne le tourisme de croisière.

Quelques chiffres 2015 :

  • 790.000 touristes, chiffre en progression ;
  • 450.000 touristes de séjour, en baisse ;
  • 250.000 touristes de croisière, sans compter les touristes « tête de ligne » ;
  • Le tourisme en meublé continue de croître (37%) au détriment du tourisme hôtelier qui traverse une grave crise et qui ne représente plus que 22% ;
  • Les recettes directes imputées au tourisme représentent 350 Millions d’euro, soit 9% du PIB ;
  • Le tourisme génère 10.500 emplois, soit 8% de la population active martiniquaise.

Karine MOUSSEAU a rappelé les points forts sur lesquels la Martinique doit s’appuyer pour poursuite son action de reconquête : la croisière, la plaisance, la dynamisation des dessertes aériennes, la nouvelle marque « Martinique »… Mais aussi le rhum, véritable ambassadeur de notre île dans le monde, et Saint-Pierre, dont la notoriété internationale est supérieure à celle de la Martinique.

Les points d’amélioration ont été clairement identifiés : la restructuration urgente de l’offre hôtelière, la désaisonalisation du secteur en ouvrant les marchés au-delà de la France hexagonale, la création d’un observatoire touristique, et d’une manière générale l’amélioration continue de l’offre en s’appuyant sur les professionnels du secteur.

Au terme de la rencontre, Karine MOUSSEAU a souhaité résumer son intervention : la vidéo-contact.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.