La Banane de Guadeloupe et de Martinique, une filière pleine de talents !

0

La Filière « Banane de Guadeloupe et de Martinique » a beaucoup à offrir, notamment aux jeunes à la recherche d’un emploi. Sébastien FRANCOIS LOUISON explique qu’il est très heureux depuis qu’il a rejoint une exploitation de production de bananes de presque 130 hectares (voir vidéo ici). Comme Sébastien, des jeunes qui ont suivi des formations professionnelles très techniques – soudeur-chaudronnier-ferronnier dans son cas – peuvent parfaitement s’intégrer dans la filière banane qui propose, selon les exploitations, des missions très variées.  Ainsi, de telles compétences  sont vraiment recherchées car les stations de conditionnement sont de plus en plus mécanisées, certaines exploitations investissant dans des engins agricoles de plus en plus sophistiqués. De même, la recherche de productivité implique un changement de profil des nouveaux embauchés qui devront s’adapter à un environnement qui évolue au gré des innovations techniques.

Sébastien FRANCOIS LOUISON fait donc partie de ces jeunes qui ont su allier leurs passions à leur nouveau travail dans la Filière Banane. Et, comme Sébastien qui est aujourd’hui en charge de l’atelier mécanique d’une grande exploitation bananière, chaque jeune qui a la volonté de s’investir se voit confier un poste avec des responsabilités. Ainsi, Sébastien entretient un parc d’engins agricoles, il a, par exemple, remis à neuf une remorque. La Martinique manque cruellement de mécaniciens spécialisés dans ce domaine. Et pour les exploitations, disposer de compétences en interne dans ces métiers est un véritable atout.

Dans les exploitations, de nombreux postes sont à pourvoir et l’ambiance entre salariés est chaleureuse et humaine. Toutes les fonctions sont étroitement liées les unes aux autres au sein de l’entreprise et Sébastien est, par exemple, l’interlocuteur privilégié des chauffeurs de tracteur. C’est donc un travail d’équipe, et surtout, un travail qui sort constamment de la routine car chaque jour apporte son lot de nouveautés et parfois de surprises : panne de tracteur, incident technique sur une remorque, entretien de quad, réparation de la chaîne de conditionnement… La polyvalence est indispensable dans ce métier et dans ce secteur.

Réactivité, disponibilité, curiosité et savoir-faire sont donc les maitres mots des qualités recherchées pour décrocher un emploi dans la Filière Banane.

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur la filière « Banane de Guadeloupe et Martinique », envoyez votre CV à Banamart : recrutement@banamart.com

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.