L’économie bleue à la Martinique, des ressources et des capacités à valoriser

0

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) de Fort-de-France publie une note Éclairage qui dresse l’état des lieux et présente le potentiel de croissance des activités maritimes en Martinique.

L’économie maritime englobe un panel d’activités transverses (pêche, transport, construction et réparation navale, tourisme, énergies renouvelables, recherche…), rendant la mesure de leur poids dans l’économie martiniquaise difficilement quantifiable.

Cependant, l’analyse des principaux sous-secteurs révèle des potentialités encore sous-exploitées. Ainsi, en dépit de ressources halieutiques riches et d’un ancrage culturel marqué, la pêche est en perte de vitesse. De même, l’activité de carénage et le tourisme maritime pourraient être renforcés, moyennant des investissements ciblés sur les infrastructures portuaires. Enfin, de nouvelles perspectives liées aux énergies renouvelables et à la valorisation des ressources naturelles gagneraient à être développées pour faire émerger en Martinique une véritable filière « bleue », diversifiée et durable.

Plus de détails ici.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.