Nathalie Genelot : « La réforme de la formation professionnelle, des aspects positifs »

0

Les adhérents ont débattu avec Nathalie GENELOT, Présidente de la Fédération de la Formation Professionnelle Antilles-Guyane, sur « La réforme de la formation professionnelle : dispositifs, financement, opérateurs… le grand bouleversement pour les entreprises ».

« L’esprit de la réforme est que l’on ne parle plus de formation mais de compétences, et donc de développement des compétences », a explicité Nathalie Genelot. Une réforme qui bouleverse tous les paramètres et qui, de surcroît, reste en mutation puisque si la loi a été votée en 2018, les décrets continuent de sortir.

Quelques grandes lignes de la réforme
Les opérateurs de compétences (OPCOS) ont été regroupés, et il en reste 11. Chaque entreprise doit chercher à quel OPCO elle appartient, vérifier s’il est présent localement. Dans le cas contraire, elle devra faire une demande de rattachement à l’OPCO national. Former est une obligation et la loi prévoit des pénalités de 3000 à 5000 euros par salarié en cas de non-respect. En revanche, la formation, considérée comme un investissement, devrait bénéficier d’aides. De même, de nombreuses aides inciteront les entreprises à prendre des apprentis.

En dépit des incertitudes, « Cette réforme a des aspects positifs car le champ de la formation s’élargit », a rappelé Nathalie Genelot.


 

 

Fédération de la Formation Professionnelle Antilles-Guyane
Nathalie GENELOT
antillesguyane@ffp.org
0596 671 856
www.ffp.org

Voir la vidéo : https://youtu.be/NkPjifdf_40

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.