Non-lieu pour la société Ecofip et son président

0

Fin 2011, la société Ecofip et son Président Thibaud Assier de Pompignan ont été mis en cause dans une procédure judiciaire laissant présumer un procédé de surévaluation de prix de navires mis en œuvre par un exploitant afin d’obtenir une aide fiscale plus importante.

Depuis, la société Ecofip et son Président se sont employés à démontrer leur entière bonne foi et leur respect constant de la réglementation.

Au terme de 5 ans d’investigations, le 24 mars 2017, le juge d’instruction a reconnu la parfaite innocence de la société Ecofip et de son président en rendant une ordonnance de non-lieu les concernant.

Après une médiatisation locale et nationale, faisant parfois fi tant de la présomption d’innocence que du secret de l’instruction, et des tentatives aussi grossières qu’indélicates de certains acteurs cherchant à exploiter ces accusations non fondées, la société Ecofip et son Président se réjouissent de vous informer de ce non-lieu dans lequel ils ont toujours cru.

Une nouvelle fois, la société Ecofip tient à remercier particulièrement toutes celles et tous ceux, nombreux, parmi ses partenaires, exploitants, investisseurs et salariés, qui lui ont maintenu fidèlement leur confiance durant toutes ces années.

Les équipes de la société Ecofip, situées sur l’ensemble des départements et collectivités d’Outre-Mer ainsi qu’en Métropole, continueront plus que jamais à vous accompagner avec le plus grand sérieux et l’esprit positif qui les anime depuis toujours.

Communiqué Ecofip du 8 avril 2017

Contact-Entreprises est heureuse de ce dénouement et présente ses plus vives félicitations aux équipes d’Ecofip qui ont su traverser avec sang-froid ces cinq années d’épreuve.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.