Pour un nécessaire partenariat entre sphères politiques et économiques

0

L’entreprise est impliquée dans la vie de la Martinique à plus d’un titre : employeur, investisseur, soutien à la vie culturelle et sportive, etc…

L’entreprise est un maillon essentiel du développement du territoire ; c’est aussi un acteur de terrain essentiel sur lequel les élus peuvent s’appuyer pour mener à bien le déploiement des politiques publiques.

Dans le cadre de ses actions passerelles, et dans la droite ligne des missions qu’elle poursuit, Contact-Entreprises a ainsi rencontré au cours de causeries politiques, une vingtaine d’élus, pour certains candidats aux futures élections de la CTM.

À la lumière de ces rencontres, Contact-Entreprises a regroupé les préoccupations de ses membres et les questions récurrentes afin de les soumettre à l’ensemble des partis en lice pour les prochaines élections de la CTM.

De la prise en compte des besoins des entreprises, de leurs préoccupations, de leurs visions dépend le développement du territoire et l’employabilité des martiniquais.

Jean-Yves Bonnaire
Président de Contact-Entreprises

PLATEFORME DE QUESTIONNEMENT DE CONTACT-ENTREPRISES

1. Stratégie macro-économique

Quelles sont les mesures prévues par les candidats en ce qui concerne:

  • L’accompagnement des entreprises post-Covid pour la préservation de l’emploi
  • Les mesures visant à la baisse du chômage en Martinique : maintien ou renforcement des aides à l’embauche par la CTM ?
  • Le traitement fiscal : quels sont les projets au niveau des zones franches ? Quels accompagnements sur les aides à l’investissement des entreprises ? Comment réduire la pression fiscale sur les entreprises de Martinique afin de favoriser l’emploi ?
  • La souveraineté économique: quelles sont les orientations que souhaitent porter les candidats pour favoriser le développement d’industries et de l’agriculture pour limiter notre dépendance aux importations, la pollution liée au transport et renforcer notre auto-suffisance économique et alimentaire ?
  • L’intégration de la Martinique au sein du territoire français et dans la zone Caraïbe : quels appuis pour renforcer les connexions avec l’Europe et assurer le développement d’un hub avec nos voisins des Caraïbes dans une logique de développement des exportations de biens et de services ?

2. Secteurs d’activité clés

  • Quelle est la vision des candidats sur les secteurs clés à soutenir et développer en Martinique ?
  • Tourisme : quels soutiens aux projets hôteliers, au golf, à l’évènementiel, aux activités maritimes, au nautisme, etc. ?
  • Numérique
  • Agro-alimentaire (PARM, pêche, agriculture, industries de transformation…)
  • Industrie
  • Énergie : quels engagements pour l’autonomie énergétique, le passage aux ENR, l’aide à l’innovation ?
  • BTP : quels projets pour la remise en état de nos réseaux (routes, eau, assainissement, enfouissements des réseaux…) et projets structurants pour le territoire (Cité du Rhum, Musée des Arts Caribéens…) ?
  • Comment la CTM peut-elle agir pour accélérer les programmes liés à la montée en résilience du bâti (confortement parasismique, paracyclonique…) ?
  • Quelle politique de transport mixte (personnes et fret) terrestre et maritime (multimodal) ?
  • Quelle approche de la santé en appui des politiques étatiques ?
  • Quels engagements pour accompagner la gestion des fléaux que sont les sargasses, la pollution des sols au chlordécone ?
  • Quels engagements pour une Martinique plus verte, et notamment sur la gestion des déchets et le recyclage ?

3. Attractivité du territoire

  • Quels accompagnements seront proposés pour attirer des entreprises capables de générer de l’emploi et pour susciter l’émergence d’entreprises nouvelles notamment par nos jeunes diplômés ?
  • Quelle vision sera adoptée sur l’utilisation actuelle et à venir des fonds européens (FEDER, FAEDER, FSE, etc.) ?
  • Quelle stratégie sera mise en place en termes de formation pour améliorer l’adéquation avec les besoins des entreprises martiniquaises et réduire l’exode des jeunes (CFA, Universités) ?

4. Société

  • Quels sont les projets du candidat pour améliorer le vivre ensemble ?
  • Quelle politique est proposée au niveau de l’aide aux associations dans une optique de cohésion sociale et d’insertion ?

5. Fonctionnement CTM

  • Comment clarifier l’accès à des interlocuteurs responsables dans les différents domaines de compétence de la CTM et améliorer la logique de « guichet unique » ?
  • Comment améliorer les délais d’instruction des demandes d’aides diverses et les délais de paiement ?
Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.