Pourquoi adhérer ?

1

Le conflit de Février 2009 avait confirmé -si besoin était- un grave déficit des milieux économiques et patronaux martiniquais en matière de communication organisée et de relations publiques.

Pour combler ce vide préoccupant, CONTACT-ENTREPRISES, créée une première fois en juin 1982, relancée en 1999 et éteinte en décembre 2008, a décidé de réactiver ses services en mars 2009.

L’objectif étant de disposer d’un outil permanant et performant pour réhabiliter l’esprit d’entreprise et pour promouvoir l’image de l’entreprise et de l’entrepreneur, mais aussi celle de l’économie martiniquaise en général. Cette structure devant également constituer une passerelle fiable et permanente entre le monde économique et des cibles définies.

L’essentiel de l’action devant se dérouler à longueur d’année, en particulier hors des périodes de tension sociale, et sur une longue période.

Aujourd’hui, plus de 230 entreprises ont rejoint l’association, forte d’un budget annuel de près de 200 K€, et qui compte 2 collaborateurs permanents.

2 – Les fondements de l’action de CONTACT-ENTREPRISES:

Quoi dire ?

  • L’entreprise constitue la base de notre société : « sé tchè péyi-a »
  • L’entreprise est seule créatrice de richesses et d’emplois.
  • L’entreprise fait vivre, aidons-la à vivre.

À qui le dire ?

  • A l’opinion publique
  • Aux élus (locaux et nationaux)
  • A l’État et ses représentants
  • Aux étudiants, scolaires, jeunes
  • Aux journalistes
  • Mais aussi aux acteurs sociaux, aux salariés…

Quand le dire ?

Toute l’année, et principalement hors des périodes de tensions et de conflits sociaux.

Comment le dire ?

Essentiellement par le biais des organes de presse existants mais aussi de nos propres médias (site web, réseaux sociaux et fichiers Contacts) et par une participation active à la vie sociale, sociétale et culturelle du département.

3 – Principales actions :

Rencontres périodiques entre :

  • les animateurs de la structure et les acteurs de la société : élus, administrations, journalistes, associations…
  • les responsables patronaux et les représentants des cibles définies,
  • des chefs d’entreprises et les représentants des cibles définies,
  • d’une manière générale, établissement de « passerelles » utiles entre le monde de l’entreprise et son environnement sociétal.

Animation d’une revue de presse exhaustive adressée périodiquement aux membres de la structure, mais aussi aux représentants patronaux et à des souscripteurs spécifiques.

Visites d’entreprises de tous secteurs (agricoles, industrielles, commerciales et de services) et de toutes tailles. Visites d’infrastructures (port, aéroport, zones industrielles et commerciales).

Soutien et participation à des manifestations populaires (sportives, socio-éducatives, culturelles).

Organisation régulière de conférences et de rencontres économiques (ex le point de conjoncture, les Grands Forums…), avec au moins une action forte et médiatique par an (débat télévisé, « rentrée patronale », venue d’une sommité nationale).

Organisation périodique, dans les écoles, lycées et collèges, de témoignages de chefs d’entreprises.

4 – Principaux travaux :

  • Constitution d’une documentation économique générale de qualité, accessible au plus grand nombre.
  • Réalisation et diffusion d’études économiques et de sondages d’opinion.
  • Publication régulière d’informations économiques via Internet et réseaux sociaux.
  • Proposition d’idées constructives de développement économique : le Livre Bleu, ID Martinique…
  • Relai des communications des familles d’entreprises et des entreprises.
  • Co-production de magazines et publications économiques (Libre-Eco…)

Mais aussi…

  • Organisation de conférences de presse et d’événements pour les membres de l’association.
  • En cas de crise, recherche de « slogans » porteurs et élaboration d’une communication unique, forte et cohérente.

Et encore…

  • Sensibilisation et formation des chefs d’entreprise au dialogue interne et à la diffusion de l’information économique auprès de leurs salariés.
  • Sensibilisation et formation des chefs d’entreprise et des représentants patronaux à la prise de parole en public et sur les médias.

5 – La mission fondamentale de la structure est d’établir et entretenir des relations régulières, sincères et privilégiées avec l’ensemble des acteurs de la société et en particuliers des relais d’opinion et des journalistes locaux et nationaux, en les alimentant notamment en sujets économiques positifs. 

L’autre mission primordiale consiste à tisser des liens étroits et réguliers avec le monde de l’éducation et des associations sportives ou culturelles s’intéressant aux jeunes, et en particulier aux jeunes en difficulté.

Il convient enfin de noter que, pour être efficace, l’effort à consentir devra porter sur une longue période, c’est à dire plusieurs années.

6 – La forme juridique :

L’association est de type loi de 1901 (but non lucratif, pas de TVA, gestion simplifiée).

L’organisation statutaire :

Un Comité directeur composé de 4 membres (élus pour 3 ans, et renouvelables 2 fois), qui sont actuellement :

  • 1 président : Emmanuel de REYNAL
  • 1 vice-président : Lucie MANUEL
  • 1 trésorier : Louis BLONDEL La ROUGERY
  • 1 secrétaire : Steve CHALONO

Ce Comité directeur est assisté d’un bureau élargi d’une quinzaine de membres qui se réunit à fréquence régulière.

Un Conseil d’administration composé au plus de 10 membres, dont :

  • Les 4 membres ci-dessus du Comité directeur, plus :
  • 1 représentant « Agriculture » (BANAMART)
  • 1 représentant « BTP » (SEBTPAM)
  • 1 représentant « Commerce » (MEDEF)
  • 1 représentant « PME » (CGPME)
  • 1 représentant « Industrie » (AMPI)
  • 1 représentant « Tourisme » (GTCM)
  • 1 représentant « Services » (Union Nationale des Professions Libérales)
  • 1 représentant « Femmes chefs d’entreprises » (AFCE)

Nb : les représentants sont désignés par leurs mandants et sont membres de plein droit du Conseil d’administration ; les 4 autres membres (personnes physiques) sont élus par l’Assemblée générale.

L’Assemblée générale est composée de tous les membres à jour de leurs cotisations (personnes physiques ou morales, associations déclarées).

Barème de cotisations- année 2017

0 à 2 salariés :                             315€

3 à 5 salariés :                             500 €

6 à 10 salariés :                           660€

11 à 20 salariés :                      1.120€

21 à 50 salariés :                      2.200€

51 à 100 salariés :                    3.300€

101 à 150 salariés :                  4.400€

151 et plus/Groupes :             8.800€

Le règlement peut s’effectuer par:

  • Virement (RIB BRED)
  • Chèque à l’ordre de Contact-Entreprises
  • Prélèvement automatique- 2 fois- moitié févier/ moitié juillet (mandat de prélèvement et RIB à compléter et retourner)

Demande de formulaire d’adhésion à info@contact-entreprises.com

Share.

À propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Je souhaite adhérer pour 2016 mais le bulletin de souscription n’y est pas encore.
    Merci de me dire si j’utilise celui de 2015