Croissance : le PIB martiniquais progresse de 1,4% en 2014.

0

En 2014, le produit intérieur brut (PIB) martiniquais s’élève à 1,4%, après une évolution quasi nulle ou négative depuis 2011. Cette hausse est plus élevée que celle observée en France hexagonale (+ 0,2%) et en Guadeloupe (+ 0,9%) mais moindre qu’en Guyane (+ 4,0%).

Cette forte progression est principalement due à un effet de rattrapage par rapport à 2013, où la croissance était négative (– 0,9%). Cette année-là, la production de produits pétroliers raffinés a chuté brutalement en raison de l’arrêt programmé de la société anonyme de raffinerie des Antilles (SARA) pour contrôle et remise à neuf. En 2014, la production redémarre et les exportations de produits pétroliers raffinés (PPR) doublent. D’où une hausse exceptionnelle des exportations de 22,1 % en valeur.

La consommation des ménages augmente de 0,6% en volume malgré une population qui baisse de 0,5%. Les importations de biens de consommation non alimentaires à destination des ménages augmentent. Ainsi, les ventes de voitures neuves sont de nouveau en légère augmentation (+ 1,9%) après deux années médiocres (– 3,8% en 2013 et – 11,0% en 2012).

L’investissement reste moteur et augmente de 4,5% en volume, porté surtout par les entreprises. Les crédits à l’investissement contractés par les ménages augmentent timidement (+ 1,3%) alors que les autorisations de construire baissent (– 6,5%).

Pour en savoir plus : Cerom 972

Les comptes économiques rapides sont élaborés dans le cadre du partenariat CEROM (Comptes Économiques Rapides pour l’Outre-Mer) entre l’Insee, l’IEDOM et l’AFD.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.