Table ronde n°1 : « Et si le recyclage de nos épaves était une ressource économique ? »

0

La vidéo complète de la table ronde « épaves »

Cette table ronde s’est tenue au port de Plaisance du Marin, dans le cadre des Ateliers de la Mer, Mercredi 22 avril 2015

Compte-rendu de la table ronde :

On recense environ 300 bateaux abandonnés en Martinique, dont 70 épaves considérées par la loi comme étant des « déchets ». Ces épaves doivent donc être traitées comme tels, et à ce titre doivent être dépolluées et recyclées au frais de leur propriétaire. A condition bien sûr d’identifier ces derniers, et qu’ils soient solvables. Car le coût du désamiantage et du démantèlement d’un navire, selon sa taille, peut être de l’ordre de 300 à 400.000 €.

En l’absence de propriétaire identifié, la question est donc ; qui paye ?

Une partie du coût peut être compensée par la valorisation des matériaux recyclés, mais sans soutien public, il est évident que la rentabilité financière est inaccessible. Pourtant cette activité de démantèlement et retraitement peut être l’occasion de structurer une filière économique en mobilisant notamment des chantiers d’insertion. Des jeunes apprentis pourraient ainsi développer des savoir-faire « monnayables » pour d’autres industries comme EDF, la SARA ou le Bassin de Radoub…

Une autre option évoquée est de pouvoir transformer certaines épaves en récifs artificiels, et en faire des spots de plongée attractifs. Mais pour y parvenir, il faut faire évoluer la loi afin que le statut de « déchet » ne soit pas systématiquement associé à celui d’épave. Il s’agit là d’un vrai chantier politique dont certains de nos parlementaires pourraient s’emparer.

Parmi les intervenants :

  • Olivier MORNET, Directeur de la Direction de la Mer
  • Lilian FANGET, Directeur général du Groupe SEEN
  • Daniel ECALARD, Chef de projet chez Seafret Caraïbes
  • Benoît LACROIX, Ingénieur Déchets ADEME
  • Alain LACOUR, Association Ecoleau-Madinina
  • Un représentant du Groupe BELLIARD

Partenaires Atelier de la Mer

Partenaires Gold

Merci également aux Entreprises ABADIE, INFODOM, ARDENT, Antilles Bureaux, Groupe SEEN, Tuernal Vatran Traductions et EGC Martinique pour leur soutien militant.

Share.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.